Via Israël, les Emirats s’ouvrent la porte des Etats-Unis

Via Israël, les Emirats s’ouvrent la porte des Etats-Unis

Si cette annonce a pris les autres pays arabes par surprise, elle ne tombe pas totalement de nulle part : depuis des années, les Emirats et Israël entretenaient des relations discrètes. L'industrie militaire israélienne fournit déjà du matériel militaire à l'armée des émirats et Israël avait été invité à l'exposition universelle de Dubaï cet automne (reportée pour cause de coronavirus).

Les échanges entre les deux Etats devraient s’intensifier après l’entrée en vigueur de l’accord. Les Emirats se rapprochent de la puissance commerciale et économique d’Israël et s’ouvrent grâce à elle une porte sur les Etats-Unis. Abou Dhabi a notamment l’ambition de devenir un hub régional des hautes technologies et espère pouvoir tabler sur les capacités d'Israël dans ce domaine.

L'accord de normalisation des relations entre les Emirats arabes unis et Israël incitera-t-il d'autres pays arabes à leur emboîter le pas ? Ce n’est pas impossible mais il est en revanche peu probable que l'Arabie saoudite, le plus puissant de la région, suive le mouvement dans l'immédiat. Jusqu’à présent, Riyad s’est contentée de ne pas réagir à l’annonce.

Photo by Zalfa Imani on Unsplash