Counterpoint Weekly : Élections françaises : la géopolitique domine la campagne

Counterpoint Weekly : Élections françaises : la géopolitique domine la campagne

Les 10 et 24 avril prochains, la France élira son nouveau président dans un contexte marqué par une guerre aux confins de l'Europe. Emmanuel Macron semble en passe d'être réélu pour un second mandat. Quelles sont les implications pour l'économie et pour les marchés financiers ?

Ce qu'il faut savoir : 

- Le scénario que nous privilégions (un second mandat pour Macron) ne devrait impacter que modérément les marchés. En revanche, la victoire surprise d'un candidat « outsider » provoquerait un choc considérable, entraînant une baisse de l'euro et du CAC 40 ainsi qu'une hausse des rendements obligataires français. Malgré des risques de « Frexit » limités, un tel scenario introduirait alors une prime de risque politique pour la France en raison de risque de tensions accrues avec l'UE. 

- L'importance de ces élections dépasse largement le cadre de la France. Compte tenu des tensions géopolitiques et du caractère toujours plus multipolaire du monde aujourd’hui, notre scénario privilégié nous laisse penser que la France sera le moteur essentiel d’une nouvelle Europe plus autonome dans de nombreux secteurs. 

- La France est susceptible de galvaniser le soutien aux investissements pour soutenir l'offre à travers l'Europe. Deux secteurs devraient en bénéficier selon nous : d'une part, les énergies renouvelables et plus généralement la « transition verte » et, d'autre part la défense et la technologie.

Découvrez l'article