L’art peut enrichir notre vie lorsque l’on crée des connections

L’art peut enrichir notre vie lorsque l’on crée des connections

En novembre prochain, l’artiste slovène Meta Drčar effectuera une résidence d’un mois dans la célèbre Maison Van Wassenhove, à Sint-Martens-Latem.

Cette résidence bénéficie du soutien de Puilaetco, du courtier spécialisé en art Eeckman, de la galerie Axel Vervoordt et du Museum Dhondt-Dhaenens (MDD) afin de soutenir la création dans le domaine de l’art contemporain.

Christine Mostert, Art Advisor chez Puilaetco, nous explique les enjeux de cette résidence d’artiste dans un cadre aussi époustouflant qu’insolite.


Christine Mostert, Art Advisor chez Puilaetco

 


L’art peut enrichir notre vie lorsque l’on crée des connections

Que représente pour vous le partenariat avec le MDD ? Qu’y a-t-il de si particulier dans le travail du MDD qui vous attire à ce point ? 

Christine Mostert, Art Advisor chez Puilaetco : « Le projet du musée nous intéresse en lui-même. Celui-ci allie la mise en valeur d’un patrimoine artistique classique avec la diffision et la compréhension de l’art contemporain, tant belge qu’internationnal. La taille du musée permet plus de connectivité. »

La Maison Van Wassenhove est un lieu singulier en Belgique. Comment décririez-vous vos sensations lorsque vous l’avez visitée pour la première fois ? 

C.M. : « Je suis très sensible aux espaces. L’architecture est un art quand elle allie fonctionnalité, esthétique et bien-être. La maison Van Wassenhove en est un très bon exemple. La circulation, les volumes, la lumière et l’interaction avec la nature donnent un sentiment de plénitude et de calme qui est propice à la réflexion et à la création. » 

Pourquoi vous associer à un projet de résidence d’artiste dans la Maison Van Wassenhove ?

C.M. : « La résidence permet aux artistes de travailler sur un projet en dehors des contraintes quotidiennes, pendant un temps donné, dans un lieu particulier. Aujourd’hui, les résidences font partie intégrante du développement de leurs carrières. Soutenir cette résidence signifie pour nous renouer avec le mécénat d’art dans ce qu’il a de plus noble. » 

Le choix de la lauréate Meta Drcar laisse entrevoir un énorme potentiel, étant donné qu’il s’agit d’une artiste qui essaie de créer une interaction avec le lieu où elle installe ses œuvres. Qu’en attendez-vous exactement ? 

C.M. : « Nous sommes heureux de la perspective de la rencontrer, de suivre son travail et de partager un moment privilégié avec le public lorsque son œuvre sera montrée. » 

Quel regard portez-vous sur le milieu de l’art contemporain en Belgique ? En tant que banque, quel peut-être l’apport de Puilaetco pour stimuler la création et la diffusion des artistes en Belgique et à l’étranger ? 

C.M. : « La Belgique a toujours soutenu l’art, c’est historique. Grâce à cette culture pour les arts, je pense que notre pays bénéficie d’une grande ouverture, d’une curiosité qui lui est propre et d’un goût pour les défis qui est propre aux entrepreneurs. Rien d’étonnant à ce qu’on y trouve tant de collectionneurs passionnés et d’artistes heureux de  s’y installer. L’art est important, il peut « enrichir » notre vie lorsque l’on créée des connections. »

 Plus d’infos : 

La galerie Axel Vervoordt

Eeckman Art & Insurance

Le Museum Dhondt-Dhaenens

Meta Drčar