Counterpoint Weekly : Haut rendement asiatique : des risques bien rémunérés

Counterpoint Weekly : Haut rendement asiatique : des risques bien rémunérés

Les obligations asiatiques à haut rendement traversent une période de volatilité élevée et de hausse des spreads depuis juin. Le mouvement de correction s'est accéléré ces dernières semaines, la dégradation rapide de la situation de liquidité du promoteur immobilier Evergrande ayant constitué un catalyseur majeur. Nous réexaminons les arguments en faveur de l'investissement en obligations asiatiques à haut rendement et réaffirmons notre conviction dans cette classe d'actifs sur notre horizon tactique de 6 à 12 mois, en dépit des risques à court terme.

Ce qu'il faut savoir :

- Le spread de crédit moyen des obligations asiatiques à haut rendement s'est creusé pour atteindre son plus haut niveau depuis juin 2020 sur fond d'inquiétudes croissantes des investisseurs concernant le très important secteur de l'immobilier chinois. En termes de rendement total, la classe d'actifs a cédé 6 % depuis son sommet de mai dernier.

- Les investisseurs ont notamment été déstabilisés par la dégradation de la situation d'Evergrande, la société immobilière la plus endettée au monde. Nous tablons sur une restructuration ordonnée de la dette d'Evergrande, ce qui devrait à terme faire baisser l'incertitude concernant l'ensemble de la classe d'actifs. Le principal risque reste celui d'un défaut de paiement désordonné qui pourrait se répercuter sur le reste du secteur, voire menacer la stabilité de l'économie chinoise. Bien qu'un tel scénario catastrophe ne puisse être exclu, nous l'estimons peu probable.

- Nous confirmons notre surpondération tactique des obligations asiatiques à haut rendement par rapport aux obligations Investment Grade libellées en USD. Les risques pesant sur la classe d'actifs sont incontestablement élevés, mais nous pensons que le niveau actuel des spreads offre une rémunération généreuse. En dépit de la volatilité potentielle des conditions de marché durant les prochaines semaines, les obligations asiatiques à haut rendement devraient afficher des performances ajustées du risque très attrayantes au cours des 6 à 12 prochains mois.

Découvrez l'article