Counterpoint Weekly : Redémarrage à la hausse

Counterpoint Weekly : Redémarrage à la hausse

Bien que les incertitudes géopolitiques soient susceptibles de les maintenir à un niveau bas pendant encore un certain temps, les rendements obligataires progressent à mesure que les banques centrales normalisent leur politique. Ils devraient selon nous augmenter encore davantage, mais, à moyen terme, nous anticipons des taux moins élevés que lors des cycles précédents.

Ce qu'il faut savoir :

- Dans notre Counterpoint 2022, nous estimons que les rendements obligataires, bien qu'en hausse, devraient se maintenir à des niveaux relativement bas. Avant le conflit entre la Russie et l'Ukraine, les marchés tablaient sur ce que nous estimions être un nombre trop élevé de hausses de taux. Ces attentes se rapprochent désormais de notre point de vue, en particulier en ce qui concerne la BCE, dont les taux ne devraient pas être relevés de manière significative au-delà de zéro en 2022-2023.

- La Fed devrait selon nous commencer, et la Banque d'Angleterre probablement continuer, à relever ses taux et/ou à réduire son bilan ce mois-ci. Mais, bien qu'elles soient concentrées en début de période, nous pensons que la somme des hausses de taux devrait être relativement faible au cours de ce cycle et atteindre 2 à 2,5 % aux États-Unis et 1,5 % au Royaume-Uni au cours des deux prochaines années. Cela devrait limiter la hausse de l'ensemble des rendements obligataires.

- Bien que le contexte géopolitique soit susceptible d'accroître encore davantage la volatilité, notre analyse de la situation macroéconomique et des taux d'intérêt nous laisse penser que les inquiétudes des marchés boursiers concernant le niveau élevé des rendements obligataires sont probablement excessives. Les spreads de crédit ont eux aussi réagi à l'évolution des politiques des banques centrales. Mais ils devraient se resserrer à moyen terme compte tenu de la solidité des fondamentaux des entreprises et des indicateurs techniques positifs, même si le chemin risque d'être cahoteux.

Découvrez l'article