Des trajectoires asynchrones

Des trajectoires asynchrones

PERSPECTIVES MACROÉCONOMIQUES

La trajectoire macroéconomique est désormais plus asynchrone. La Chine est passée du redressement économique à l'expansion pure et simple. La croissance s'accélère en Europe. Aux États-Unis, la propagation du virus renforce légèrement le risque de scénario baissier, mais nous pensons qu'il ne s'agit que d'un repli temporaire.

Les conditions économiques sont plus favorables là où le processus de réouverture est efficace. Là où ce n'est pas encore le cas, la priorité se porte sur des mesures ciblées. Nous pensons que le fossé qui nous sépare d’un nouveau confinement à grande échelle n’est pas près d’être franchi.

Nous observons trois phénomènes concomitants : l'activité des entreprises, qui entraîne la reprise sur notre trajectoire en U; les dépenses des ménages, qui restent en retrait; et le Covid-19, qui dicte le rythme du redémarrage des économies.

Dans un contexte où les banques centrales financent directement ou indirectement les programmes des pouvoirs publics, nous prévoyons la mise en place prochaine d'un nouveau plan budgétaire aux États-Unis et estimons que le fonds de relance de l'UE devrait changer la donne. Les tensions commerciales restent une source de risque.

 

Photo by Morning Brew on Unsplash