Dernière ligne droite d’une année mouvementée

Dernière ligne droite d’une année mouvementée

Beaucoup de choses se sont passées depuis la propagation mondiale de la COVID-19, qui a entraîné une récession économique suivie d'un grand bouleversement des marchés financiers au printemps. Les banques centrales et les gouvernements se sont mobilisés pour freiner la crise économique en injectant des milliards de dollars de stimulus en soutien aux entreprises et aux consommateurs. Les marchés boursiers ont ainsi pu se redresser, les taux d'intérêt ont encore baissé et les valeurs refuges telles que l'or et le yen japonais sont devenues des instruments de diversification très prisés. Le soutien des gouvernements et des agences devra se poursuivre longtemps encore car la reprise économique s'est affaiblie ces dernières semaines en l'absence d'inflation. Les entreprises risquent en outre de reporter leurs investissements et certains chômeurs temporaires pourraient perdre définitivement leur emploi, ce qui pourrait saper le comportement des consommateurs.

Très volatiles durant l'été, les marchés boursiers ont dû faire un pas en arrière en septembre. Cela a été le cas non seulement pour les grands indices tels que l'Eurostoxx50, le Dow Jones et le S&P500, mais aussi pour le Nasdaq, dont la composante technologique est importante. Ce fléchissement n’est pas totalement illogique après la forte hausse des derniers mois. La deuxième vague COVID-19 reporte la perspective d’une reprise économique en douceur et un certain nombre d'événements politiques importants sont à l'ordre du jour, ce qui pourrait alimenter des hésitations. Tout cela affaiblit la dynamique des marchés boursiers.

Les indices boursiers chinois font exception à cette règle. Ils sont soutenus par le fait que la pandémie y reste bien maîtrisée, ce qui permet aux exportations et à la production industrielle de progresser. Dans les semaines à venir, nous attendons avec impatience les résultats des entreprises pour le troisième trimestre. Les entreprises qui ont pu annoncer de bons chiffres ces derniers mois en ont été récompensées sur les marchés boursiers.

Photo by Markus Spiske on Unsplash